CANDIDE ORCHESTRA

 

Après avoir collaboré avec plusieurs dizaines de musiciens au fil de différentes productions du

Palais des Beaux-Arts de Charleroi depuis 2010, Laura Sandrin (flûtiste), Mathieu Roskam (clarinettiste) et Patrick Leterme (directeur musical) ont choisi de les rassembler sous le nom de Candide Orchestra. Entre Bernstein, Cole Porter, Michel Legrand, Malcolm Arnold ou Thomas Adès, le Candide Orchestra défend un répertoire rythmique du XXe siècle, à mi-chemin entre musique classique et musique populaire.

 

Thomas ADE

Three Dances From Powder Her Face

I. Overture

Depuis sa création officielle en 2016, il s'est produit plusieurs dizaines de fois à travers la France et la Belgique lors de spectacles ou de concerts symphoniques (Palais des Festivals de Cannes, Opéra de Reims, Opéra d’Avignon, Opéra de Massy, Opéra Royal de Wallonie, Flagey, Opéra de Rouen, Opéra de Metz, Quartz de Brest...)

 

Candide, c’est la conviction qu’il vaut mieux être un peu trop naïf plutôt qu’un peu trop cynique.

 

Candide, c’est chez Voltaire l’invitation à l’esprit critique et au travail de la raison, mais avec humour.

 

Candide, c’est chez Leonard Bernstein (qui adapte musicalement le livre

de Voltaire) la preuve qu’on peut être à la fois populaire et intelligent.

Ayant eu l’occasion de collaborer régulièrement ensemble depuis 2012 au sein du Candide Orchestra, quelques-uns de ses membres ont souhaité se rassembler pour se produire en musique de chambre en fondant le Candide Ensemble (ensemble à géométrie variable), et ce avec le même credo : défendre des musiques rythmiques des XXe et XXIe siècles, dans un souci d’excellence mais non d’élitisme, et en y incluant une démarche de création.

György LIGETI 

Bagatelle n°1

 

Crédits page d'accueil : 

Photo de Patrick Leterme  ©Gaël Bros

Photo du Palais des Beaux-Arts de Charleroi ©PBA / Leticia Gomez

  • Facebook